Dîner

Le service

A l’occasion de son anniversaire, le Prince Louis de Bourbon reçoit en cadeau un plat de la faïencerie de Gien signé Marine Oussedik, artiste équestre, accompagné d’un sac « les routes des Indes » oeuvre d’Arnaud d’Aunay, peintre-voyageur, descendant direct de Vauban.

Faïencerie de GienLa Faïencerie a été fondée en 1821 à Gien dans le Val de Loire, au coeur de la France.
Ce lieu possédait tous les atouts pour la fabrication de la Faïence : le sable, l’eau du fleuve royal et le bois des forêts dechevaux-du-vent Sologne. La Manufacture a fait sa renommée au 19ème siècle en créant des services de table armoriés pour les grandes familles aristocratiques d’Europe et… les carreaux des stations du métro parisien.
200 ans plus tard, fleuron des Arts décoratifs et reconnue dans le monde entier,
la Faïencerie de Gien est membre du prestigieux Comité Colbert qui rassemble les plus grands noms du Luxe et de l’Art de vivre à la Française.

Le Chef

habert_modifie-1 A Mortagne, au coeur du Perche, Thomas Habert fait honneur à la réputation gastronomique de sa belle province. Reconnu par ses pairs, ses qualités culinaires ont été récompensées par une recommandation du célèbre guide Gault et Millau.

Pour le Bal de la Saint-Nicolas 2016, Thomas Habert épaulé par Elisabeth, son épouse, et toute son équipe, élaborera un dîner réalisé à partir de produits soigneusement sélectionnés.

Ce temps de convivialité sera alors agrémenté de merveilleuses réjouissances gastronomiques.